vous accompagne dans vos projets en rapport avec les énergies traditionnelles ou renouvelables, l'efficacité et l'amélioration énergétique, pour une maîtrise durable de l'énergie.

Température de distribution d’Eau Chaude Sanitaire dans une installation domestique

Température de distribution d’Eau Chaude Sanitaire dans une installation domestique


Les valeurs limites de température de distribution d’Eau Chaude Sanitaire sont fixée par l’article 36 de l’arrêté du 23 juin 1978 modifié par l’arrêté du 30 novembre 2005.

Les principaux risques sanitaires liés à l’ECS sont :

  • Légionnelles et autres micro-organismes pathogènes (bactéries, virus,  ….)
  • Brûlures aux points de puisage

Pour lutter contre les risques de contaminations par les micro-organismes la montée en haute température est suffisante (leurs développements sont optimaux entre 25 et 45°C alors que 45 secondes à 60°C permet de diminuer de 90% la population de légionnelles)

Au-delà de 60°C il y a un fort risque d’entartrement et de consommation excessive d’énergie.

Pour lutter contre les risques de brûlures la limitation à 50°C de la distribution d’ECS aux points de toilettes est nécessaire


Pour avoir une action globale de protection des risques liés à l’ECS il est donc nécessaire de procéder à une montée en température dans le ballon d’accumulation et de limiter la température de distribution aux points de toilettes (la cuisine et le cellier peuvent recevoir de l’ECS jusqu’à 60°C).


Il est aussi impératif de limiter la longueur du réseau de distribution ou sinon de réaliser un bouclage sanitaire pour éviter toute stagnation d’eau tempérée dans laquelle les micro-organismes vont proliférer.