Skip to content
ACTU DIVERS
free-cooling

Partage de bonnes pratiques : le free-cooling

7 juillet 2022  –  ENR

Dans le contexte actuel, d’augmentation du prix de l’énergie, chaque bonne pratique est intéressante à partager.

Pour chauffer et rafraichir le bâtiment qui abrite nos activités, nous avons fait le choix d’un système réversible de chauffage et de rafraichissement sur boucle d’eau plutôt que celui beaucoup plus courant d‘une climatisation réversible. Si en termes d’utilisation et de confort c’est la même chose, dans la réalité c’est plus subtil.

CHAUFFAGE ET FREE-COOLING

Le chauffage est obtenu avec une Pompe A Chaleur Eau – Eau (l’énergie est récupérée sur l’eau de la nappe phréatique avant réinjection) et un réseau de ventilo-convecteur en tous points semblables à des cassettes de climatisation standard. La température constante de la nappe permet d’avoir un rendement en chauffage (le COP) très élevé.

Le rafraîchissement en été est obtenu au moyen du free-cooling. Nous profitons des puits de captation de l’eau de la nappe pour pouvoir faire circuler dans nos échangeurs de l’eau à la température de celle-ci (entre 12°C et 15°C) afin de refroidir l’eau du circuit des cassettes. L’eau circule dans le bâtiment comme en hiver afin d’alimenter les cassettes dans les bureaux avec de l’eau rafraichie. Les pompes à chaleur quant à elles restent à l’arrêt.

Avec le principe de free-cooling, le confort d’été est obtenu avec un coût financier réduit grâce à une consommation d’énergie faible : seules les pompes de captage et de distribution fonctionnent. L’utilisation des installations initialement prévues pour le chauffage du bâtiment est ainsi étendue à la réponse aux besoins de rafraichissement en été.

Après 7 ans d’utilisation, le rafraichissement offert par le biais du free-cooling est suffisant à proposer un environnement de travail agréable même en plein été à l’ensemble des personnes travaillant sur le site. Ce système réversible, couplé à une bonne gestion de la centrale de traitement de l’air, permet de maintenir une température confortable toute l’année y compris durant la période estivale.

LES AVANTAGES SONT NOMBREUX

Notamment la réduction de notre impact sur l’environnement : diminution de la consommation d’énergie (et donc de la production de gaz à effet de serre) en hiver avec la PAC Eau/Eau et en été avec le free-cooling ; un coût financier du rafraichissement en été particulièrement avantageux.

De plus les équipements initialement destinés à la production de chaleur sont optimisés puisqu’ils servent aussi au rafraichissement en été.

Ceci sans oublier la diminution drastique de la quantité de fluide frigorigène en circulation, dans une perspective à long terme du bilan carbone des locaux qui doit être aujourd’hui pris en compte avec la RE2020.