vous accompagne dans vos projets en rapport avec les énergies traditionnelles ou renouvelables, l'efficacité et l'amélioration énergétique, pour une maîtrise durable de l'énergie.

Les différents éclairages artificiels - Technologies et données techniques

L'éclairage artificiel

Un éclairage artificiel performant et économe en électricité permet de faire de réelles économies sur le long terme. Connaissez-vous les différents éclairages artificiels existant et leurs données techniques ?

Les différentes technologies d'éclairages artificiels

Pour comparer les différentes technologies d’ampoules il est nécessaire non seulement de prendre en compte leur consommation en énergie mais aussi la luminosité qu’elles émettent : on observera donc le rapport lumens/Watt, ce qui prend en compte les deux paramètres.

Lampe à incandescence

La lampe à incandescence, l’ampoule commune, produit de la lumière grâce à l’échauffement de son filament. C’est sans doute la moins chère mais elle émet peu de lumière et sera à terme remplacée par les autres types d’ampoules due à son faible rendement : 5% transformé en lumière, le reste en chaleur.

Lampe halogène « crayon »

La lampe halogène émet de la lumière grâce à la sublimation du filament en tungstène qui prend alors une couleur qui se rapproche de celle du soleil. Cette ampoule est un peu plus efficace que la lampe à incandescence et produit une lumière d’ambiance très agréable mais énergivore. De plus certaines peuvent chauffer si fort qu’elles sont des risques pour la sécurité. Si l’ampoule présente un dépôt noir intérieur (tungstène) sur le verre, il faut la remplacer car son rendement a diminué.

Lampe halogène très basse tension

Les lampes halogènes très basse tension (inférieur à 50V) ont un meilleur rendement que les autres halogènes mais il y a toujours le même risque de surchauffe. Ces lampes fonctionnent avec une alimentation spécifique.

Tube fluorescent

Il s’agit ici d’exciter un gaz grâce à des étincelles. Ce gaz émettra des électrons qui en entrant en contact avec la peinture autour du tube, lui fera émettre de la lumière. Le tube fluorescent, aussi appelé « néon », a un des meilleurs rendements du marché, malheureusement la lumière produite est peu agréable.  Il sera principalement utilisé dans des lieux ne nécessitant pas un éclairage de grande qualité (bureau, cave, buanderie).

Lampe fluocompacte ou basse consommation

La lampe fluocompacte reprend la technologie du tube fluorescent mais dans un format qui convient aux luminaires en place dans les habitations. Elle est quatre ou cinq fois plus économe que les lampes à incandescence et dure dix à douze fois plus longtemps. De plus elle est peu sensible aux variations de tension du réseau électrique et supporte plusieurs centaines de milliers d’allumages. Néanmoins elle met 30 sec pour atteindre la moitié de sa puissance lumineuse et 2 min pour toute sa puissance.

Diode électroluminescente (LED ou DEL)

Les lampes DEL sont des regroupements de plusieurs DEL. Une DEL est un composant électronique capable d’émettre dans tout le spectre visible lorsqu’il est parcouru par un courant (sens unique). Consommant très peu, 1W pour les DEL les plus puissantes, elles produisent de la lumière avec un meilleur rendement que les autres technologies.

Les données techniques des différents éclairages artificiels

Comparatif des lampes présentées plus haut (tableau pour une lampe représentative) :

Classe Energétique Efficacité Type de lampe :

Conseils : L’éclairage artificiel vient en renforcement de l’éclairage naturel : réfléchir au meilleur moyen de combiner les deux afin de faire des économies.


Vous êtes technicien et vous travaillez à proximité ou sur des appareils électriques ?
COPROTEC dispense les formations habilitations électriques en initiales ou en recyclage :

Habilitations électriques B2 BC BR (Basse tension) Habilitations électriques B0 H0 (Hors tension)

Formation en initiale (SPR02-21) :

insert-formation

Formation en initiale (SPR01-09) :

insert-formation

Formation de recyclage (SPR02-11) :

insert-formation

Formation de recyclage (SPR01-07) :

insert-formation


Avis technique et normes :

  • Code du travail article R. 232-2, 232-7-1, 232-7-10, 4213-2, 4223-4 et 4223-13 en ce qui concerne les normes d’illumination des lieux de travail
  • Directive du parlement européen 2005/32/CE
  • Réglementation Thermique de 2005 en ce qui concerne la consommation d’énergies utilisées pour l’éclairage